Viens évangéliser avec nous Le Puy 15 fev 2018

Rédigé par Dillard le 15 février 2018 | Classé dans Evangélisation
Mots clés : aucun

aucun commentaire

Chers frères et soeurs en Christ
Merci pour vos prières
 
 Ce jeudi 15 février 2018, profitant du temps plus beau et plus doux , Sylvie et moi  nous sommes descendus de nos   hauts     plateaux enneigés pour continuer à évangéliser Le Puy. Nous vous envoyons ce petit compte rendu, non pour nous mettre   en   avant, mais pour nous encourager mutuellement à apporter le beau message du salut à tous et à toutes, c'est simple et à la   portée de tout le monde.
 A 9h20, après nous être garés à l'hopital, munis de nos tracts et de quelques calendriers bibliques, nous sommes sortis en     direction du centre ville pour évangéliser, moi dans un quartier, Sylvie dans un autre.
 Le tract utilisé est celui ci (cliquez sur le lien pour le lire) avec les coordonnées de l'église de Chadrac
 http://evangelisetonvoisin.com/publications/RV/a6-etapres-c.pdf
Au dos de ce tract, il y a aussi un site internet : Dieu existe, ils l'ont rencontré (cliquez sur http://christweb.free.fr  pour le voir) avec beaucoup de témoignages de conversions à Jésus (écrits ou vidéos)
Pour évangéliser, nous utilisons un petit sondage où il y a 2 questions, pour pouvoir annoncer à chaque personne, la bonne nouvelle du salut . 
Vous pouvez voir cette méthode en action en cliquant sur le lien ci dessous (évangélisation à Craponne)
https://www.youtube.com/watch?v=Ht0Uq20jZQI
Si vous voulez une formation pour votre église ou individuelle, contactez nous (06 78 28 72 66)
 
Marc
En sortant de l'hopital, je croise un monsieur, la trentaine, je lui dit bonjour et lui demande s'il peut répondre à 2 petites questions rapides. Il me répond: désolé mais je vais à mon travail. Je lui dis c'est pas grave, prenez mon petit papier et vous le lirez quand vous aurez le temps. Il l'accepte et le met dans sa poche
 
Un peu plus loin, je croise une dame avec 2 gros paquets, elle revient de ses courses. Je lui parle, et elle me dit qu'elle ne croit pas qu'il y ait un paradis. Je lui dis vous en êtes sûre ? Et vous me dit elle ? Je lui répond: Avez vous entendu parler des expériences de mort imminente (EMI) où les gens sortent de leur corps avec leur esprit alors que leur corps est sans vie, et certains ont des visions du ciel et de l'enfer ?
Cette dame me répond alors, de toutes façons je n'ai pas fait de mal alors j'irai au paradis. Alors je lui explique qu'aucun entre nous ne mérite d'aller au paradis, Mais que Jésus le Fils de Dieu est venu mourir sur la croix pour recevoir le châtiment que nous méritons tous à cause de nos péchés et qu'il est ressuscité des morts. Si nous nous repentons de nos péchés (les confessons et les délaissons) et que nous croyons en Jésus et lui obéissons, nous sommes sûrs d'hériter la vie éternelle. Elle me remercie et accepte le tract avec plaisir. Mais comme elle était pressée, je n'ai pas eu le temps de prier avec elle.
 
En même temps, au fur et à mesure de la marche, je met un tract dans toutes les boites aux lettres que je rencontre sur mon parcours.
Un peu plus loin, j'aborde un jeune homme. Comme il est pressé, il veut bien répondre à mes questions à condition que je marche avec lui, car il va à son travail. Je lui annonce l'évangile, il le croit mais préfère prier seul chez lui. Malgré tout, je lui demande son prénom (Damien) et lui propose de faire une courte prière pour lui. Je met ma main sur son épaule et en le regardant bien dans les yeux je prie le Saint Esprit de le visiter, de le convaincre de péché et de lui révéler Jésus. Il le remercie et prend le tract et un calendrier, car il connait très peu l'évangile.
 
Dans une petite rue étroite, je vois encore une dame qui passe avec 2 gros paquets de course.Bien qu'elle soit en civil, j'ai l'impression que c'est une religieuse. Je la salut et commence à lui poser mes questions.  Elle aussi me demande de marcher avec elle car elle est un peu pressée. Un peu méfiante au départ, elle se détend au fur et à mesure du message et me dit qu'elle croit à l'oeuvre expiatrice de Jésus sur la croix. Elle me dit alors qu'elle est religieuse (soeur Odette) et accepte que je prie pour sa santé défaillante . Je lui impose les mains et prie pour elle, elle me demande après de prier aussi pour une collègue (soeur Marthe) qui est encore plus malade qu'elle. A ce moment là, je vois que son visage est radieux, elle accepte avec joie le tract et un calendrier.
 
J'arrive devant un jeune homme  et avec mes 2 questions je lui annonce l'évangile.Je vois son visage changer et s'éclairer à l'annonce du message de la croix. Je lui demande son prénom, il s'appelle Clovis. Je lui raconte l'histoire de Clovis le roi des francs, qu'il ne connait pas et l'histoire de sa conversion au Christ et de son baptême après une prière qu'il avait faite au cours d'une bataille qu'il était en train de perdre. Je lui donne le tract et un calendrier, il me remercie.
 
Je passe devant la boutique d'André Aznar, il n'est pas là, mais je vais saluer son épouse. Je continue mon chemin tout en mettant des tracts dans les boites aux lettres et en parlant à ceux qui veulent bien m'écouter (la majorité des gens)
Une dame m'écoute, elle prend le tract et me demande : et le tract sur Johnny c'était vous aussi ? 
C'est un tract qu'on avait distribué un mois plutôt
lire ce tract en cliquant sur le lien ci dessous
http://evangelisetonvoisin.com/publications/tracts/a6/johnny.pdf
une voisine qui l'avait reçu nous dit qu'elle le gardais dans sa poche pour le lire et le relire tellement ça lui avait fait du bien.
 
J'aborde un couple de vendéen, un peu méfiant. Il me répondent quand même. Ils écoutent l'évangile et sont assez en phase avec le message. Il me demande si Dieu est à l'extérieur ou à l'intérieur de nous. Ca dépend des gens lui dis je, pour moi il est à l'intérieur. Et pour moi aussi , il me répond. Je prie pour eux et leur donne un calendrier, ils me remercie chaleureusement. On parle de la vendée et du génocide du peuple vendéen par l'armée républicaine de la révolution. C'est un sujet qui a laissé des traces. Je leur souhaite une bonne visite de la ville.
 
J'aborde Martial, un monsieur original. Je lui pose mes questions, il me pose les siennes. Je lui laisse un calendrier. J'annonce ensuite l'évangile à un monsieur qui prend des photos. Il ne veut pas accepter Jésus comme sauveur, mais il prend néammoins le tract et me remercie. (un temps pour semer, un temps pour récolter)
 
Cet homme s'appelle Olivier, il a été militaire, il avoue avoir tué plusieurs fois sur ordre. Je lui explique que Dieu ne rejette pas les militaires qui obéissent à des ordres (le centurion romain). Il me raconte sa vie,je lui parle du baptême, il me dit qu'il s'est fait baptisé par immersion dans une rivière aux USA. Je lui parle du baptême du Saint Esprit, il me dit qu'il viendra faire un tour chez nous (à Chadrac).
 
Marie Jeanne à 75 ans environ, elle accepte le Seigneur avec une grande joie, je lui laisse le tract et un calendrier.Je prie pour elle. Elle me dit alors: Et bien vous, vous savez les faire les prières ! c'est pas moi c'est le Saint Esprit.
Un peu plus loin je croise Rémy, c'est un jeune qui fait la manche, il a des croyances très bizarre et marche à la drogue. Je m'accroupis et reste un moment à parler avec lui. Dans la conversation, il me parle d'une projection qu'il a vu a Chadrac sur les EMI. Oui c'est moi qui ai parlé à la fin. Ah ! je ne vous avez pas reconnu (j'avais un bonnet). Il a accepté la prière et un calendrier. Prions pour tous ces gens
 
Sylvie
Voici quelques unes de mes rencontres de ce matin au Puy en Velay... 
 
Il est 9h15 et j'arrive sur le boulevard Carnot. J'aborde Roger, un monsieur de 85 ans qui n'est plus tout à fait sûr d'être croyant et pour le paradis, ça semble un peu flou. je lui annonce l'Evangile et là, il me dit qu'il a fait l'Indochine et qu'Il a bien compris que Dieu l'avait gardé parce que peu en étaient revenus...Il est plein de reconnaissance ! Je lui parle de ce Dieu qui l'aime depuis toujours et veut se faire connaître; il accepte que je prie pour qu'il est une révélation de qui est Jésus, il est tout ému, comme un enfant. Je lui offre un calendrier biblique et il me sert chaleureusement la main, avec un grand sourire ! Merci Seigneur pour Roger !
 
Un peu plus tard je croise une femme avec un léger accent anglais, elle se dit croyante et sûre d'aller au paradis mais ça s'arrête là; pour le reste on verra bien après la mort ! "je suis comme tout le monde" me dit-elle, comme pour excuser son incrédulité. Elle n'a pas le temps d'en entendre plus mais accepte mon flyer et l'invitation à aller écouter des témoignages de conversion sur le site internet.
 
Plus tard dans la matinée je traverse un ruisseau en ville, et au milieu du pont je rencontre une femme d'une cinquantaine d'années, le visage fermé, visiblement pressée, c'est Antonnella. Je lui adresse à peine la parole qu' elle me raconte toute sa détresse : sa séropositivité, ses mauvaises fréquentations, ses échecs..."c'est trop tard pour moi, j'en ai trop fait !" me dit-elle comme on lance une bouteille à la mer. Je prie aussitôt pour sa guérison, que Dieu mette en elle le vouloir et le faire pour tout ce qu'elle a à entreprendre... Maintenant, elle n'est plus pressée d'aller à son rendez-vous, elle m'écoute. Je lui parle du sacrifice de Jésus pour ses péchés et ses maladies, de la repentance nécessaire, du pardon. Son visage est transformé, elle est rayonnante d'espoir, elle accueille le message avec joie. C'est comme un nouveau départ pour elle ! Elle s'en va à son rv presque guillerette, très touchée par le cadeau du calendrier. Prions que le Seigneur se révèle à elle.
 
Ensuite dans ma distribution je croise Nora, assise sur un banc. Elle dit croire en Allah, mais c'est sans conviction, quelqu'un a dû lui en parler un peu. Elle pense que ses bonnes actions lui vaudront le paradis mais visiblement il y a beaucoup de confusion en elle, elle semble un peu perdue... Je lui parle du message de la croix, du sacrifice de Jésus, elle écoute mais n'a pas vraiment de réaction. Elle me parle d'un pigeon qui est entré chez elle, serait-ce un signe de Dieu ?Je lui répond que Dieu veut se manifester à elle et que c'est pour cela que je suis venue vers elle ce matin; je lui laisse flyer et calendrier. Que Dieu lui parle !
 
L'Evangile est annoncé aux pauvres, merci Seigneur pour toutes ces âmes qui  soupirent après toi.

Écrire un commentaire




 Se rappeler de moi sur ce site

Quelle est la première lettre du mot gvzzmd ?

Qu'ils sont beaux sur les montagnes,

Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles,

Qui publie la paix !

(Esaie 52,7)

Nouveaux articles

Viens évangéliser avec nous Le Puy 15 fev 2018

Camp d'évangélisation 2017

la semence et la moisson

La plupart des frères